top of page

Acteur, auteur, compositeur, pédagogue, Antoine Herniotte est obsédé par les phénomènes sonores et visuels comme porte d'accès à une compréhension intuitive des structures complexes de la psyché et de la pensée.

Diplômé du CNSAD en 2002, il travaille d'abord comme interprète (Laurent Brethome, Vincent Macaigne, Christophe Huysman). Il écrit ses premiers textes (Portrait 312, Promiscuité(s) : 1 ferroviaire et Promiscuité(s) : 2 familiale) pour des lectures-performances avec environnement sonore. 

Il continue son parcours de musicien / compositeur autodidacte et explore des dramaturgies telluriques, sensorielles notamment grâce à la rencontre avec Daniel Larrieu pour lequel il compose de nombreuses musiques (Rose, Big Little B, Icedream...). Il expérimente la cohabitation de cette conception du son avec la voix, dans les mises en scène de Laurent Brethome (Bérénice, Tac,...). Il écrit Daniel D (jouée par les détenus de la prison Saint Paul Saint Joseph), Partir d'ici, et Tes doigts sur mes yeux, qu'il mettra lui-même en scène.  

La musique l'amène à côtoyer le cirque et la marionnette, à travers lesquels il découvre de nouveaux territoires de composition et de dramaturgie - de nouvelles articulations, de nouvelles organisations entre corps / écriture / mouvements / voix / signes / son / présences. Il compose beaucoup pour le cirque et la marionnette (Tetrakaï de Christophe Huysman avec la 25ieme promo du CNAC , Noos de Justine Berthillot et Frédéri Vernier, Navires/Astronautes mis en scène par Angélique Friant, ...)

Il écrit Riquet dont il composera aussi les musiques dans la mise en scène de Laurent Brethome. L'écriture de Squid pour la cie pseudonymo, est un point de bascule entre des textes pour la voix et de la dramaturgie de plateau. La pratique de l'écriture devient plus structurelle et souterraine en initiant de la dramaturgie partagée pour des spectacles d'interprètes de cirque ou marionnettes (la capuche  de Victoria Belem Martinez, Comment j'ai tenté le ciel de Lucas Struna, Anecdotes de Pierre Dupont, ...)

PSX_20201001_192935_edited.jpg

Il retrouve le plateau après une pause volontaire de plusieurs années et joue sous la direction de Laurent Brethome (Scapin, Margot), Anne-Cécile Vandalem (Arctiques), Frederic Sonntag (Dyptique Se souvenir du futur).

En dramaturgie il accompagne le Groupe N+1 pour la création du feu de l'action. Il collabore avec Sarah Seignobosc pour la création de L'enfant Piaf (2024).

En Pédagogie, il est intervenu pour des ateliers pédagogiques ou de création autour du jeu, de l'écriture ou du son à l'école Auvray Nauroy, au CRD de La Roche sur Yon, au CRR de Lyon, au CNAC Châlons en Champagne, à L'ESNAM Charleville-Mézières, CNSAD-PSL à Paris. 

En 2024, il fonde RIEN COMME, une fabrique de spectacles transdisciplinaire. 

bottom of page